Art Déco : le cannage est de retour

Surfant sur la vague du fait-main et des tendances tropicales, le cannage fait son come-back. Ce tressage robuste et naturel habille désormais les plus grandes créations contemporaines de mobilier. Elle s’impose adroitement dans la décoration actuelle pour devenir la dernière tendance en vogue.

Découvrez comment Bokmål a su s’approprier cette technique ancestrale pour la remettre au goût du jour. Parcours d’un retour triomphant.

Trois siècles après son apparition dans les chambres des plus grands hôtels parisiens, le rotin signe son revival en 2017. Coutume des plus courantes dans la mode et la déco, le retour d’une ancienne tendance n’est que peu surprenant. Le cannage est revenu sur le devant de la scène en avril dernier lors du salon du meuble de Milan. L’illustre canapé Hermès, une création signée Noé Duchaufour-Lawrence, en est l’image parfaite.
De nombreux évènements tels que le salon Maison&Objet n’ont fait que vérifier ce retour en force. Grand nombre de designers apprécient son style à la fois chic et naturel. Le caractère authentique du cannage lui vaut une place choix dans les intérieurs au charme intemporel.

Les origines du cannage

Les premières vraies apparitions du cannage remontent au début du XVIII. Celui-ci était notamment utilisé pour habiller les chaises, fauteuils et tout autre type d’assise. Choisi et apprécié pour son confort, il intégra avec succès les intérieurs huppés de l’époque.